HD Aquaman Film Streaming Francais

Aquaman en Streaming VF
Voir Aquaman Film Streaming VOSTFR. Aquaman peut être regarder pour vous inscrire gratuitement.

Date de sortie : 19 décembre 2018 (2h 24min)

De : James Wan

Avec : Jason Momoa, Amber Heard, Willem Dafoe plus

Genres : Action, Fantastique

Nationalité : Américain

Synopsis

Les origines d’un héros malgré lui, dont le destin est d’unir deux mondes opposés, la terre et la mer. Cette histoire épique est celle d’un homme ordinaire destiné à devenir le roi des Sept Mers.

Bande d’annonce : Aquaman


« Aquaman » fait plouf

Le nouveau superhéros aquatique du studio Warner, issu de l’univers DC Comics, s’échoue laborieusement.

L’avis du « Monde » – on peut éviter

Il ne fait plus mystère pour personne qu’en matière de superhéroïsme, la maison Marvel/Disney fait désormais la loi. Le studio Warner, représentant du concurrent DC Comics (Batman), tente ainsi avec quelque retard de développer ce fameux « univers étendu » à d’autres personnages, ce à quoi Disney s’est attelé avec le succès, parfois mérité, que l’on sait. L’affaire in fine se développe cahin caha, comportant plus d’échecs (Justice League, 2017) que de succès (Wonder Woman, 2017).
Le choix d’Aquaman, rien que sur le papier, ne laissait, de nouveau, rien présager de bon. Né en 1941, ce héros fleurant le dentifrice, élevé par des dauphins et nommé Arthur Curry, est maître d’un royaume aquatique, télépathe à ses heures, naturellement amphibien, détenteur d’un trident que lui aurait légué Poséidon. Voilà qui fait sinon rêver, du moins sourire.
Son interprète, Jason Momoa, est, quant à lui, un ex-mannequin d’origine hawaïenne, cantonné, pour cette raison-même imagine-t-on, par Hollywood et consorts aux rôles de primitif musculeux (Conan le barbare, Khal Drogo dans Game of Thrones). Le tout est mis en scène par un petit maître du film d’horreur contemporain (Saw, Insidious…), James Wan.

Course à la super-échalote entre Disney et Warner

Y avait-il donc autre chose à attendre de ce « package » qu’une sorte de Thor halieutique, eu égard à la course à la super-échalote que se livrent Disney et Warner ? La réponse est non. Même typologie du héros, mêmes références d’une creuse grandiloquence à la mythologie, même histoire de frère dingo qui brigue la royauté de l’Atlantide, veut rayer l’humanité (les « surfaciens ») de la carte et vise à l’hégémonie terrestre, mêmes personnages ectoplasmiques, même mélange de flatulences formelles et de farce tombant à plat.
Aquaman est, en un mot, une assommante resucée en milieu aqueux du Thor : Ragnarok (2017), de Taika Waititi, qui était déjà une parodie lourdingue de lui-même. Ce virage brechtien du superhéroïsme, à force d’être aussi paresseusement employé, devient fastidieux. Il faudrait peut-être voir à réviser la formule avant qu’on en arrive au stade des Pieds Nickelés.